Comme beaucoup ont pu le voir sur mon Instagram, je suis partie au mois d’août une douzaine de jours dans le Sud de l’Italie. Un vrai coup de cœur pour cette région que je ne connaissais pas du tout. Hormis Naples qui ne m’a clairement pas laissé un souvenir mémorable, la suite du voyage m’a énormément plu !

 

Naples

Première étape à Naples, une petite journée à déambuler sous la pluie dans les petits dédales de rue avant de préférer les îles, à la recherche du soleil et de la plage 🙂

Je crois que la ville de Naples, c’est quitte ou double : soit vous êtes sensibles aux charmes des petites rues étroites, soit cela ne suffit pas. Je n’ai pour ma part, pas réussi à passer au-delà de l’odeur nauséabonde et de la saleté des rues, des commerçants pas très souriant, du sentiment de devoir tout négocier et de l’architecture qui part en délabrement. Ajouté au fait que nous avons visité tout cela sous la pluie quasi non-stop, nous avons changé nos plans et privilégié des excursions dans les îles de Procida et Capri.

Naples

Naples

Naples

 

 

 

 

 

Procida & Capri

Les îles possèdent toutes deux un charme différent. Procida est une petite île avec un centre-ville très coloré. Les plages sont plutôt jolies si on décide d’aller du côté opposé où les bateaux amarrent. Capri est fidèle à l’image que je m’en faisais : des côtes et plages magnifiques, une vue splendide sur l’île et la mer si on prend le temps de se balader,…mais il faut s’armer de patience contre la foule de touristes. Heureusement, la plupart des touristes font à peu près le même circuit, on peut donc s’éloigner du tumulte en empruntant d’autres chemins. Le mieux est encore d’y aller hors saison ou de pouvoir rester une nuit sur place pour profiter de l’île…

Procida

Procida

Capri

Capri

Capri

 

Pompéi

Après la douce ambiance des îles, cap sur Pompéi et ses ruines. Je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi grand. Les ruines sont pour la plupart bien conservées et nous offrent une belle perspective sur ce lieu chargé d’Histoire. Le site peut se visiter à la journée mais quelques heures suffisent à apprécier les lieux.

 

La côte Amalfitaine : Positano – Amalfi – Ravello

Après cette parenthèse historique, direction la côte Amalfitaine qui m’avait tant fait rêver en photos. La route est magnifique avec une vue idyllique, on dirait un petit ruban slalomant entre les falaises. Premier stop à Positano. La pluie menace le ciel, on poursuit donc sur Amalfi pour y faire une halte. Le village est petit mais charmant. On s’est fait surprendre par une grosse averse qui heureusement aura duré moins d’une heure. En quelques coups de vent, les nuages sont balayés et on retrouve un splendide soleil qui nous fait apprécier d’autant plus le charme de la côte. Dernier stop à Ravello, mon favori, un petit village perché au-dessus d’Amalfi. Les ruelles font penser un peu au Sud de la France, le village surplombe une vue à couper le souffle. L’ambiance est vraiment très agréable et clôture à merveille cette petite escapade. On reprend la route le lendemain vers les Pouilles, une région qui m’a énormément plu et qui fera l’objet d’un nouvel article 🙂

 

Positano

Amalfi

Amalfi